Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Presse

lundi 23 février 2015

A Taste of Carignan

On a recent visit to Israel, I was invited by David Perlmutter to present a tasting on wines made from Carignan. This is a variety of which I am very fond, but, living in Provence means that, whereas 30 years ago I may have tasted a fair amount of this variety, today it here is rarely available. It is not popular, or is not successful, in rosé wine, now nearing 90% of Provençal wine production. In red wines, the once standard trio of Grenache, Carignan and Cinsault is steadily becoming subservient to the stronger flavours of Mourvedre, Syrah and, to a lesser extent, Cabernet Sauvignon.

So I was very excited by the chance of tasting a few varietal Carignan wines. I was able to discuss the variety’s potential with local winemakers – Assaf Paz, Yotam Sharon, Kobi Arviv and Barak Dahan were all present to present their wines, as well as Adam Montefiore representing Carmel. Carignan is experiencing a small revival in Languedoc and Chile and now it looks like its reputation is growing in Israel.

Read the entire article here

Le carignan, star incognito de Millésime Bio

Cépage sudiste trop longtemps galvaudé, puis négligé, le carignan prend sa revanche grâce à l’association Carignan Renaissance, qui organise une conférence ce mercredi 29 janvier dans le cadre du salon Millésime Bio.

“Carignan, le réveil d’un bel endormi” : c’est l’intitulé d’une conférence qui se déroule ce mercredi 29 janvier à 10h dans le cadre du salon Millésime Bio, à Montpellier. Elle est organisée par l’association Carignan Renaissance, dont le président, le journaliste Michel Smith, est depuis longtemps un fervent défenseur de ce cépage qui revient progressivement sur le devant de la scène, après de longues années de purgatoire.

Lire la suite sur Terre de Vins

jeudi 16 janvier 2014

Les fervents défenseurs du Carignan sortent des vignes

Le cépage le plus mal aimé de la région n’a pas dit son dernier mot. Une association vient de voir le jour, Carignan Renaissance, pour sa reconnaissance.

Ils en ont marre. Ras-le-bol d’écouter tout et n’importe quoi sur ce cépage emblématique du Languedoc-Roussillon qu’on accuse de tous les maux. Voilà quelques années, qu’ils sont une poignée de vignerons à oser faire du 100 % carignan et à le dire. Un défi à l’entendement pour certains, une prise de conscience salutaire pour d’autres. Mais voilà, pour se faire entendre, mieux vaut parler d’une seule et même voix. C’est le but de l’association Carignan Renaissance, créée en 2004 puis mise en sommeil, qui a fait mardi dernier son retour sur le devant de la scène avec une réunion ’au sommet’ à Narbonne.

Extrait de l’article de L’Indépendant. Continuez la lecture ici