Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Vigne

vendredi 2 octobre 2015

Les #vendanges de Carignan Renaissance en images

Jusqu’à là 2015 semble être un bon millésime. Les raisins sont à l’abri et sa bouillonne dans les cuves. On retrouvera la vérité dans les bouteilles...

Crédits photo : Domaine Terres Georges, Château La Liquière, Plô Roucarels, Domaine Padié, Domaine Vaquer, Domaine Pierre Cros, Mas Mellet, Le Plan de L’Homme, Vinickel.com.

vendredi 10 octobre 2014

Visite du conservatoire du Carignan à Ferrals-les-Corbières

Le Carignan étant toujours un cépage de grande importance (et d’importance grandissante ?) pour les vignobles Méditerranéens, la Chambre d’Agriculture a mis en place plusieurs parcelles expérimentales dans la région du Languedoc-Roussillon, afin d’étudier le comportement de ce cépage. Une de ces parcelles de plusieurs hectares se trouve près de Ferrals dans les Corbières. En effet, sur ses sols argilo-calcaires, cette parcelle accueille deux études différentes, mises en place depuis 2003 :

  • Un seul clone de Carignan, planté sur dix portes greffes différents
  • Dix clones de Carignan, plantés sur le même porte-greffe (R110)

Conservatoire du Carignan - © Vinparleur 2014

Nous avons visité cette parcelle le 15 septembre, pour écouter les explications de notre « guide » de la Chambre d’Agriculture, et pour observer d’éventuelles différences entre les plants. Nous avions choisi cette date improbable pour observer le végétal et pour goûter les raisins à la veille des vendanges. Mais comme une véritable dégustation de baies de raisin nécessite beaucoup plus de préparation et un protocole très rigoureux, nous nous sommes rapidement concentrés sur le végétal, ne goûtant les fruits que par simple curiosité, par gourmandise et pour avoir une idée approximative de leur maturité…

En descendant entre les rangs de vignes, nous nous sommes prêtés à l’observation proposée en évaluant l’aspect du végétal ainsi que la vigueur des souches sur une échelle allant de 1 à 3 (3 étant la meilleure note).

Dans la partie « porte-greffe » de la plantation, les différences semblaient devenir rapidement évidentes. Chaque porte-greffe étant représenté par 10 groupes de 10 souches, plantées de façon aléatoire dans la parcelle, l’observation d’à peu prêt la moitié de la plantation nous a permis d’établir quelques conclusions (prudentes), ainsi que nos propres statistiques en fin de journée : • Le porte-greffe choisi semble avoir une assez forte influence sur l’expression et l’épanouissement du végétal. • Les porte-greffes Rupestris du Lot, 140RU et 110R ont obtenus les meilleurs notes (végétal vigoureux, souches régulières, peu ou pas de signes de fatigue du végétal), tandis que les porte-greffes Riparia, SO4 et 101 14 MGT semblaient systématiquement affaiblir la souche (végétal et hauteur de la souche faible, comportement irrégulier, végétal marqué par la sècheresse).

Conservatoire du Carignan - © Vinparleur 2014

Dans la partie « clone » de la parcelle, notre surprise fut plus grande. Nous étions en effet dans l’incapacité de différencier de manière significative la productivité et le comportement végétal des différents clones plantés sur le même porte-greffe. Au niveau de leur charge en fruits et de l’épanouissement de leur végétal, tous les clones semblaient davantage suivre les aspects du terroir (sols plus profonds, dalles rocheuses…) que leur patrimoine génétique. Si les études de la Chambre d’Agriculture, menées sur plusieurs années, trouvent quelques différences entre les clones par rapport à leur précocité et leur résistance à la sècheresse, elles confirment effectivement notre observation concernant la production : « il existe peu de différence entre les potentiels de production des clones ».

Dans l’ensemble, ce fut une journée très riche en échange et en informations. D’autres visites à différentes époques de l’année sont envisageables, afin d’approfondir nos observations et connaissances. Des parcelles semblables à celle de Ferrals, notamment à Gruissan et Fitou, nous attendent avec impatience pour révéler leurs secrets sur le Carignan.